Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Can you feel it ? It's just the rain

 :: Sur le seuil :: Les Inscriptions :: Inscriptions validées
Jeu 13 Sep - 22:51

Akirō Takahashi

Abracadabra ... And a rabbit comes out of the hat !

Nom : Takahashi

Prénom : Akirō

Âge : 28 ans

Millésime :
Équinoxe d'Automne


Nationalité : Japonais

Groupe : Maudits

Orientation : Hétérosexuel

Situation : Célibataire

Signe Astro  : Balance

Élément : Feu

Pouvoirs : à définir

Occupation :
Prestidigitateur


Avatar :
Hisoka - Hunter x Hunter

Caractère : Comme je te l’ai énoncé intentionnellement plus tôt, je suis un cas assez atypique. Et à vrai dire, je m’en suis rendu compte lorsque je me suis lancé dans la magie.

Il s’avère que je suis très doué pour la tromperie. N’as-tu point décelé ce charisme très développé au point de t’obliger à me regarder ? Cette aura mystérieuse entourant mon corps ? Cette volonté de me donner en spectacle au propre comme au figuré ? Et cette faculté exceptionnelle pour la ruse et la manipulation ? Tu vois, Ô Grand Machiavel, je suis capable de tout pour te faire miroiter ce que tu désires. Je suis un perfectionniste mais aussi un menteur et un provocateur. Je ne manque pas d’audace et j’aime le défi. Oui, je suis imbu de ma personne, un mec orgueilleux et égocentrique. Et je le revendique !

N’oublie pas que je suis un idéaliste qui croit en toi, l’un de tes fidèles les plus serviables. Je suis très tenace ! Je le dois à mon père, et je l’en remercie. Je sais, tout cela ne se voit pas aux premiers abords. Mais il suffit d’un sourire pour te faire changer d’avis. Je ne parle pas beaucoup, sauf si cela devient nécessaire. Et je pourrais même virer sadique si cela te procurait du plaisir…

Tu dois savoir avant tout que je ne supporte pas l’infidélité. Et c’est là où tes compétences entrent en jeu. Si tu oses m’imposer ce genre de femme désobéissante, je ferai tout ce qu’il faut pour te le faire payer. Croire aveuglément en toi impose un retour équitable. Je ne veux pas dompter ma future comme mon père l’a fait avec ma mère. J’ai un minimum de morale que je préfère cacher.

Maintenant, c’est à ton tour de me vendre du rêve ! Je relève le défi ultime. Tant que tu n’auras pas trouvé celle qui me correspond, je prendrai le temps qui passe comme une victoire personnelle sur toi. Je m’extasierai sur ta pathétique capacité à me surprendre. Je te pointerai du doigt en criant ma joie d’être encore le fringuant célibataire prêt à tout pour séduire. Et je ne m’en cacherai pas !

Physique : Regarde-moi bien : un mètre quatre-vingt-sept pour quatre-vingt-onze kilos, avec une silhouette bien affûtée et un corps de rêve. Tu vois, Ô Grand Machiavel, on pourrait dire que je suis un bel étalon. Je serais tenté de te fournir un qualificatif plus explicite, mais je vais me retenir pour cette fois-ci. Je ne voudrais pas déchaîner tes foudres.

J’ai les yeux ambrés, une couleur assez particulière et peu commune. Mais je te rassure : ils sont bien naturels. Je le dois à ma mère. Décidément… Elle aura tout fait pour que je lui ressemble. En revanche, tu auras compris que ma masse capillaire n’a rien d’authentique ! Un asiatique avec les cheveux aussi rouge qu’un coquelicot ? Cela ne se peut pas mon cher ami. Bref, j’aurais pu m’en contenter mais mon hobbie ne me le permettait pas. Ça faisait trop austère, pas assez impressionnant. Alors à ma majorité, j’ai voulu innover et j’ai opté pour cette couleur chatoyante. Une petite manipulation génétique hors de prix, je te le concède… Et sans vouloir me vanter, ça me donne un charme supplémentaire auprès de la gente féminine.

D’ailleurs, en parlant de charisme, il se trouve que je me suis fait tatouer un magnifique tigre dans le dos. Sumatra ou Bengale, je ne sais plus exactement. Et puis d’ailleurs quelle importance ? Ils sont aussi beaux l’un que l’autre. Pourquoi ? Parce que c’est mon signe astrologique. C’était de mon devoir de l’arborer avec fierté. Sois plus attentif à mes tours et tu verras que je le montre fréquemment.

Quant à mon style vestimentaire… Je n’ai pas de temps à perdre avec l’éthique. Je l’appelle la mode passe-partout : T-shirt à manches longues, pantalon noir et chaussures confortables. J’ai bien trop à faire avec mes cheveux pour les faire tenir en place. Même lorsque je suis concentré sur mes tours. J’enlève le haut et ça fait la blague. Oh rassure-toi ! Je n’irai pas jusqu’à tout enlever, quoique…

Histoire : Rosecreek. Petite ville maritime au large des côtes de la Colombie Britannique. Place regorgeant de mythes et mystères que l’Homme ne saurait élucider. Contrée souvent mise au rebut par les Élus, mais qui semble avoir retrouvé son charme depuis quelques années. Tu vois, de ma vie, jamais je ne pensais pouvoir m’y installer, parce que je ne vois pas l’intérêt de vivre au vert, loin de tout et dans l’obligation de cohabiter avec mes ennemis de toujours… Mais c’était sans compter sur toi ! Mon maître, mon vénéré, ma seule raison d’être… Quoi ? Comment ça pour qui est-ce que je me prends ? Tu ne me reconnais pas ? Pourtant, je suis dans tes petits papiers depuis plus de vingt-huit ans maintenant. Comme tout maudit voué à ton propre culte, tu m’as imposé cette marque et tu me suis, me possèdes partout où je vais. Allons, ne sois pas timide. Je suis sûr que tu me fais marcher. Oui, Grand Machiavel. C’est bien à toi que je m’adresse.

Si tu faisais l’effort de vérifier ton petit carnet de notes qui me concerne, tu saurais que je suis dans un bateau en provenance de Kyoto. Kyoto, ma ville natale que j’abandonne avec une petite larme à l’œil et un pincement au cœur et… Conneries ! Je n’en ai plus rien à faire de Kyoto. Tu n’as pas une seule once d’idée de ce que ce tas de ruines recomposé me procure, si ce n’est le dégoût et la pitié. Et je pèse mes mots. Tu aurais pu faire en sorte que je vienne au monde dans ton humble château de cartes et… Oh ! Je vois. Je peux le lire dans ton regard accusateur. J’en oublie les bonnes manières n’est-ce pas ? Fort bien. Alors écoute-la bien celle-là et retiens-la dans tes méninges. Merci à toi, Damian ! Car sans toi, je ne serais pas de ce monde ! Évidemment, où avais-je la tête ? J’avoue, j’ai failli à mon devoir. J’ai osé prononcer ton nom alors que c’est interdit, mais tu ne m’as pas laissé le choix. Allez, je te dois des excuses en bonnes et dues formes. Tu veux un petit rappel sur ma simili vie insignifiante ? Alors installe-toi, je m’occupe de tout.

Il y a trente ans, une néphilim du nom de Naomi eut l’extrême privilège de recevoir la visite de tes sbires, qui l’obligèrent à se lier pour le meilleur et pour le pire avec un parfait inconnu que toi, Ô Grand Machiavel, eut pris soin de choisir pour elle. Cette femme… C’était ma mère, une rebelle enlevée et séquestrée par les membres de ta secte, tiraillée à l’époque entre le bien et le mal, qui ignorait tout de toi et de ton influence en tant que Second du Grand Lucifer. Tu imagines sa tête lorsqu’elle s’est vue affublée d’un soldat de ta propre sentinelle ? Ça ne lui a pas plu, et au lieu de se rendre à son futur mari et bien… Elle a préféré s’enfuir de sa prison. Comme tu le sais, personne ne peut échapper à ta volonté, alors tes gars sont venus la cueillir de justesse et l’ont confrontée à mon père, Gin Takahashi. C’est quand même incroyable, cette impartialité dont tu fais preuve au quotidien. Tu aurais pu avoir un minimum de clémence envers lui non ? Au lieu de ça, tu as préféré salir sa réputation pour le punir de ne pas avoir su la tenir. Oh je ne dis pas ça pour te blâmer bien au contraire… Ma mère le méritait amplement. Mon père en revanche, tu aurais pu te montrer clément et lui éviter ce supplice. Mais qu’importe ! Ce qui est fait est fait.

Et me voici ! Après une longue attente surmontée de disputes à répétition et de menaces de mort à peine voilées. En l’an 1990, le jour de l’Equinoxe d’automne, j’ai poussé mon tout premier cri. Ça m’a valu mon prénom d’ailleurs ! Akiro, le fils de l’automne… Une petite touche de poésie dans ce grand corps pourri par ta propagande. Je le dois à ma mère… On la pardonne, elle n’avait plus toute sa tête. Je pourrais te narrer les bribes de ma plus tendre jeunesse, mais je crains de voir tes neurones se mettre en veille, dû au manque d’intérêt qu’inspire l’histoire en tant que tel. Tout ce que je peux dire, c’est que j’ai appris à admirer mon père au quotidien, étouffé par l’amour surprotecteur de ma mère. Ne m’oblige pas à t’avouer l’inavouable la concernant, je ne voudrais pas avoir à subir ta pitié. Non… Parlons d’une chose bien plus fun que ma propre famille : mes hobbies !

Je suis prestidigitateur. Je vends du rêve à des milliers d’internautes. J’exécute des tours de magie tous plus impressionnants les uns que les autres. Et grâce à leur satisfaction et à la prolifération des plateformes de visionnage, j’empoche suffisamment de yens pour vivre une vie décente sans avoir à lever le petit doigt. Ah… Les joies du vingt-et-unième siècle où la technologie est reine, où tout se résume à un simple clic sur le pouce rouge ou vert. Et l’IMAX… Quelle découverte prestigieuse ! Tu imagines ? Avoir la possibilité d’afficher l’un de mes tours sur grand écran ? Avec des lunettes spécialisées pour l’effet en 3D ? Tous les jeunes savent de quoi je parle. Et certains peuvent même rester dans leur chambre s’ils le désirent. Voilà, c’est ça mon talent. Je suis un autodidacte. J’ai toujours été intrigué par l’art de la magie sous toutes ses formes. C’est pour ça que je n’ai pas suivi un cursus spécifique à l’école… Je n’en avais rien à faire, tant que je pouvais m’amuser avec un paquet de cartes. Et dès que ce n’était plus obligatoire, j’ai littéralement abandonné les salles de classes. Ma mère n’a pas accepté… Tu te doutes que mon père l’a tout de suite remis à sa place.

D’ailleurs, quand j’y pense… ma mère n’a jamais essayé de se rebeller contre toi après ma naissance. La fougue de sa jeunesse a été littéralement balayé par les règles implacables de mon père. Le peu d’amis qu’elle avait de l’ancien temps s’est volatilisé tout aussi vite… En clair, elle est soumise. J’aurais quand même voulu la rencontrer à cette époque. Oh laisse tomber ! C’est un sujet tabou. Je n’ose à peine hausser la voix pour avoir la moindre miette sur ce qu’était sa vie avant son enlèvement. Par peur de mon paternel ? Peut-être. Mais je ne veux pas lui faire du mal en ressassant le passé. Elle n’a pas eu son mot à dire. Je me demande si elle n’a pas été vendue, comme ça se fait encore dans certaines communautés par-delà le Monde…

Et voilà ! Je me mets à divaguer. C’est de ta faute, Ô Grand Machiavel. Je t’avais dit de ne pas me prendre en pitié la concernant… Mais tu sais quoi ? Je m’en tape. Parce que tu ne poses pas la bonne question. Qu’est-ce que je fous là dans ce bateau ? Et bien j’arrive mon colon. J’ose braver l’interdit et venir me prosterner à tes pieds à Rosecreek. Que ne donnerais-je pas pour entrer dans ta cage dorée et ainsi te voir en chair et en personne ? Car tu es mon idole, mon père spirituel. Et je vais te dire : je suis convaincu que ma personnalité atypique te bloque dans le choix de ma future épouse. Oui ! Je suis sérieux dans mes propos. Et c’est ce qui me pousse à venir te rendre visite à domicile. Voilà dix ans que je suis en attente de ta divine parole. Qu’est-ce que tu attends ? Suis-je trop parfait pour toi ? Ne suis-je pas un défi à la hauteur de tes espérances les plus folles ?

Bien sûr que oui. Mais en attendant ce jour béni des dieux, profitant de mon célibat au maximum et de quelques conquêtes triées sur le volet, je compte sur toi pour un tout autre sujet. Faire des tours de magie devant une caméra ne me suffit plus. Il me faut un public, un vrai ! Je visualise un chapiteau plein à craquer de monde, où tous ces inconnus applaudiraient ma venue et chacun de mes mouvements habiles. Oui, je demande la reconnaissance pour toutes ces années de virtuel. Au diable les smartphones ! J’aimerais tellement entendre ces cris de foule déchaînés à mon encontre, ponctués de bravo et de hourra à chaque représentation. Ce serait… magique ! Oui, tu as raison sur un point. Ça ne sera pas une mince affaire. Mais imagine l’exploit juste quelques secondes ! Moi Akiro, le fils de l’automne, prestidigitateur de renom qui réunit des foules en délire ?

Je me nomme Bloody Mary, j'ai 33 ans et je viens de France. Je fais du rpg depuis deux ans et j'adore ça ! Je suis la co-fonda' ! Oh et j'oubliais, voici le code : g'nom g'nom par Natsuko. Sexe, drogue et rock'n'roll ! ✮


Halloween
Revenir en haut Aller en bas
Akirō Takahashi
♠ Prestidigitateur ♠
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 33
Localisation : Manoir Takahashi
Ven 14 Sep - 19:45
Welcome back, sweetheart~

J'ai hâte de voir le reste de ta fiche ♥️

______________________________

And I will spend a lifetime ♛
Trying to understand ♛
Why someone sharing my bloodline ♛
Would not lend me their hand ♛
Revenir en haut Aller en bas
Sheila Morgan
♛Fonda & Maudite♛
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 07/07/2018
Age : 22
Localisation : En thérapie
Dim 16 Sep - 16:01
Et voilà !

Je te laisse le soin de m'imposer ton verdict implacable, en espérant que le remaniement de cette fiche superbe te plaise au plus haut point. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Akirō Takahashi
♠ Prestidigitateur ♠
avatar
Messages : 21
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 33
Localisation : Manoir Takahashi
Lun 17 Sep - 14:47

Tu es validé !

Amuse-toi bien sur le forum !

Tout d'abord je tenais à te dire que c'est une fiche fantastique ! Déjà le caractère et sans parler du physique... J'en rougis d'avance ! L'histoire est d'une... pur beauté ! La manière dont tu vénères Damian est très intéressant même que ça sonne comme si tu n'avais pas le droit de prononcer son nom comme "tu-sais-qui". J'adore ! J'ai hâte de voir Akiro en action, bref ceci est une réussite ~ Tu sais quoi faire pour le reste, n'est-ce pas ? c:

Tu es maintenant validé(e) ! Bienvenue parmi les maudits ! Lorsque tu es validé(e) tu peux aller faire une demande dans le bottin d'avatars afin que personne ne puisse prendre ton personnage. Ensuite je t'invite à créer ta fiche de liens,ta fiche de répertoire de rp ainsi qu'une demande de rp si tu te sens déjà d'attaque pour rp ! Il y aura certainement quelqu'un qui voudra rp avec toi ! Bon jeu. ▬ Le Staff

______________________________

And I will spend a lifetime ♛
Trying to understand ♛
Why someone sharing my bloodline ♛
Would not lend me their hand ♛
Revenir en haut Aller en bas
Sheila Morgan
♛Fonda & Maudite♛
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 07/07/2018
Age : 22
Localisation : En thérapie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Sauter vers :